IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
logo

FAQ BSDConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 6, nombre de questions : 127, dernière mise à jour : 20 novembre 2007  Ajouter une question

 

Cette FAQ a été réalisée à partir des contributions des membres du forum Unix de developpez.com et de l'équipe de rédaction.

Organisation : cette FAQ se compose de deux grandes parties. Une première, Questions générales, qui regroupe toutes les questions qui trouvent une réponse, commune ou non, pour l'ensemble des systèmes BSD. La deuxième est découpée en autant de sous-parties qu'il y a de systèmes BSD soit parce que la question est spécialisée soit parce que la réponse est incomplète pour qu'elle concerne chacun de ces systèmes.

Participer : nous sommes perpétuellement à l'écoute de vos suggestions et corrections, aussi mineures soient-elles. N'hésitez pas à nous en faire part par l'intermédiaire de la discussion prévue à cet effet .

Note : l'exactitude des informations figurant dans la présente FAQ sont autant que possible vérifiée avant intégration. Cependant, nous ne pouvons garantir l'absence de toute erreur, c'est pourquoi les auteurs ne pourront en aucun cas être tenus pour responsables.

SommaireQuestions généralesSystèmeUtilisateurs (3)
précédent sommaire suivant
 

Plusieurs solutions sont possibles :

  • Le faire en ligne de commande grâce à chpass (ou l'un de ses alias : chsh, chfn) ;
  • Editer le fichier /etc/master.passwd à l'aide de ee ou vi puis régénérez impérativement la base avec la commande pwd_mkdb -p /etc/master.passwd ;
  • Utiliser l'utilitaire vipw.

Mis à jour le 1er août 2007 julp

Une classe, pouvant être associée à plusieurs personnes, permet de définir de manière groupée et commune, certains paramètres système comme :

  • Forcer le shell utilisé par une certaine catégorie d'utilisateurs (outrepasse celui qui a été défini individuellement dans le fichier des mots de passe)
  • Spécifier des limites au niveau de la mémoire et le nombre maximal de processus simultanés autorisés
  • Indiquer la priorité initiale des processus créés
  • Modifier le comportement vis à vis des mots de passe (expiration, comportement de login, etc)
  • Définir des variables d'environnement
  • ...

Les classes sont contenues dans le fichier /etc/login.conf et chaque classe se présente de la manière suivante :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
nom_classe:\ 
    :parametre1=valeur1:\ 
    :parametre2=valeur2:\ 
    ... 
    :parametreN=valeurN:
La syntaxe doit être scrupuleusement respectée : chaque paramètre commence et se termine par le caractère deux points et toutes les lignes à l'exception de la dernière doivent être suivies d'un backslash pour que le saut de ligne ne marque pas la fin de la définition de cette classe.

Si aucune classe n'est attribuée à un utilisateur, la classe par défaut (nommée default) lui sera appliquée. Une classe peut "hériter" d'une autre en spécifiant le nom de la classe parente par la propriété tc.

Toute modification portée au fichier /etc/login.conf doit être
suivie d'une reconstruction de la base contenant ces informations
sous forme binaire. Cette dernière étant utilisée par le système,
vos modifications ne seront pas effectives tant que cette opération
n'aura pas été effectuée avec la commande cap_mkdb /etc/login.conf.
Vous trouverez la liste de ces propriétés, le type de données qu'elles attendent, leur valeur par défaut et autres dans la page de manuel login.conf (5).

Mis à jour le 1er août 2007 julp

Il existe plusieurs moyens pour modifier la classe attribuée à un utilisateur :

  • Editez le fichier /etc/master.passwd par l'intermédiaire de vipw (les bases des utilisateurs étant reconstruites) et modifiez y le cinquième champ du ou des utilisateurs visés.
  • La commande chpass login (ou l'un de ses alias) créera un fichier temporaire à partir des informations de l'utilisateur indiqué. Cette fiche vous sera ensuite proposée en modification grâce à un éditeur de texte (dépend de la variable d'environnement EDITOR). Lorsque vous quitterez l'éditeur, les données de l'utilisateur seront modifiées en conséquence. Voilà comment ça se présente :

    Code : Sélectionner tout
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    #Changing user information for julp. 
    Login: julp 
    Password: XXXXXXXXXXXXXXXX 
    Uid [#]: 1001 
    Gid [# or name]: 1001 
    Change [month day year]: 
    Expire [month day year]: 
    Class: restricted 
    Home directory: /home/julp 
    Shell: /bin/tcsh 
    Full Name: Julp 
    Office Location: 
    Office Phone: 
    Home Phone: 
    Other information:
    C'est la ligne Class: que vous devez modifier.
  • FreeBSD : la commande pw, permettant d'agir de manière générale sur les comptes, rend l'opération possible en utilisant la sous-commande usermod et -L pour spécifier la nouvelle classe :

    Code linux : Sélectionner tout
    pw usermod lsimon -L professeurs
  • NetBSD et OpenBSD : la commande usermod permet via des options de modifier directement certains paramètres d'un compte. C'est l'option -L qui nous intéresse ici :

    Code linux : Sélectionner tout
    usermod -L professeurs lsimon

Mis à jour le 1er août 2007 julp

Proposer une nouvelle réponse sur la FAQ

Ce n'est pas l'endroit pour poser des questions, allez plutôt sur le forum de la rubrique pour ça


Réponse à la question

Liens sous la question
précédent sommaire suivant
 

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2022 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.